Prime de vie chère : non à la suppression d’un acquis social