Adoption du règlement intérieur du conseil municipal : un recul démocratique